Confort d'été et réduction des surchauffes - 12 enseignements à connaître

Télécharger
Publié le 28/11/2023
28pages
239téléchargements
0J'aime
0avis

Ce rapport est le fruit d’une collaboration entre l'AQC et EnvirobatBDM. Il a été réalisé grâce au soutien financier du programme PACTE et de l’ADEME. Les informations qu’il contient proviennent des retours d’expériences collectés via le Dispositif REX Bâtiments performants conçu et développé par l’Agence Qualité Construction. Il a pour but de présenter 12 enseignements majeurs concernant le confort d'été et la réduction des surchauffes. Le choix de ces enseignements s’est fait en fonction de la récurrence des constats observés au sein de l’échantillon, de leur gravité et de l’appréciation des spécialistes du sujet qui ont participé à ce travail.

Étapes de chantier
  • Conception - Dimensionnement

Les périodes de surchauffe augmentent en durée et en fréquence, et touchent désormais l’ensemble du territoire. Les bâtiments performants et bioclimatiques sont conçus pour maximiser les apports solaires gratuits en période hivernale. Avec le renforcement de la performance de l’enveloppe (isolation et étanchéité à l’air), les problèmes de confort d’été, mais également les surchauffes en mi-saison, sont de plus en plus récurrents dans les bâtiments, qu’ils soient neufs ou rénovés. Serait-ce un mal inévitable pour nos nouveaux bâtiments performants ? À force de vouloir réduire la consommation énergétique pour le confort d’hiver, aurions-nous augmenté anormalement le poids énergétique de la saison estivale, et de certaines intersaisons ? Au vu de la tendance climatique, serions-nous condamnés à perdre les économies d’énergie réalisées l’hiver pour assurer notre confort et l’usage de nos bâtiments performants l’été ? Ce rapport liste 12 enseignements issus des retours d’expériences du Dispositif REX Bâtiments performants dans l’objectif de limiter les surchauffes et de maintenir un bon confort d’été. L’enjeu est d’éviter de voir émerger un développement incontrôlé d’équipements de rafraîchissement énergivores et émetteurs de gaz à effet de serre. Vous y retrouvez des exemples concrets de bonnes ou de mauvaises pratiques actuelles illustrant les principes de base pour assurer le confort d’été : prise en compte de l’environnement extérieur, protection du rayonnement solaire, évacuation de la chaleur accumulée, minimisation des apports internes des équipements, etc.

Sujets techniques associés au document / Mots clés

Sur le même thème